Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités nationales > Nitrates dans les milieux aquatiques :

Nitrates dans les milieux aquatiques : une évolution des pratiques agricoles

16 juin 2015

Vingt ans après la première campagne de surveillance spécifique des milieux aquatiques vis-à-vis des nitrates d’origine agricole, la France en est à son cinquième programme d’actions pour répondre aux exigences de la directive « nitrates ». Quelle qualité pour les eaux de surface et les eaux souterraines ? Quelles évolutions dans les pratiques des agriculteurs ?

L’intensification de l’agriculture opérée à partir des années 1960, avec notamment l’utilisation d’engrais mais aussi la spécialisation des exploitations et des régions, se traduit par une rupture de l’équilibre entre l’environnement aquatique et l’agriculture, et particulièrement par une dégradation de la qualité de l’eau par les nitrates. Pour y faire face, l’Union Européenne adopte en 1991 la directive « nitrates », qui impose la désignation de zones vulnérables, où les agriculteurs doivent appliquer des programmes d’actions spécifiques, et une surveillance des concentrations en nitrates dans les eaux de surface et souterraines, afin de vérifier l’efficacité de ces programmes d’actions. En France, la mise en œuvre de la directive « nitrates » débute en 1992 avec la première campagne de surveillance. Vingt ans plus tard, quelle est la situation ?

Selon cette synthèse, 96,5% des stations de suivi de la qualité des eaux de surface vis-à-vis des nitrates d’origine agricole présentent, sur la période 2010-2011, une concentration moyenne inférieure à 40 mg/l, valeur d’alerte au-delà de laquelle des mesures préventives de restauration environnementales doivent être prises. Ce chiffre est de 76,1% pour les eaux souterraines. En regard de ces concentrations, ce document dresse le bilan des quantités d’azote produites par l’élevage et de celles apportées aux cultures, en particulier le surplus azoté – un bon indicateur des zones potentiellement menacées, le tout en lien avec les changements de pratiques agricoles impulsés par les programmes d’actions.

Accéder à la synthèse « Pratiques agricoles et nitrates dans les milieux aquatiques »

Pour aller plus loin :

Concentrations* en nitrates d’origine agricole dans les cours d’eau et les eaux souterraines (données 2010-2011)
Directive* Nitrates* : résultats de la surveillance (données 1992-2009)

Données* transmises à la Commission européenne dans le cadre de la mise en œuvre de la directive « nitrates »

Concentration* moyenne en nitrates dans les eaux de surface en 2010-2011
Concentration* moyenne en nitrates dans les eaux souterraines en 2010-2011
Concentration* maximale en nitrates dans les eaux de surface en 2010-2011
Concentration* maximale en nitrates dans les eaux souterraines en 2010-2011

Voir la version originale de l'article
 

Glossaire des mots associés à la page

Concentration
Proportion d'une espèce chimique dissoute dans une solution.
Directive
Acte juridique adressé aux Etats membres qui fixe des objectifs sans prescrire par quels moyens ces objectifs doivent être atteints. Les Etats destinataires ont donc une obligation quant au résultat mais sont laissés libres quant aux moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. A l'initiative de la Commission, la cour de justice des communautés européennes peut sanctionner les Etats qui ne respecteraient pas leurs obligations.
Donnée

Information numérique élémentaire, généralement formatée d'une manière spéciale et existant sous diverses formes : chiffres, textes sur une feuille de papier, bits ou octets enregistrés dans une mémoire électronique, photos, cartes topographiques, géologiques, aéronautiques, marines, forestières, agricoles, etc.), images satellites.

Nitrates
Principaux aliments azotés des plantes, dont ils favorisent la croissance, ils jouent un rôle important comme engrais. Toutes les eaux naturelles contiennent normalement des nitrates à des doses variant selon les saisons (de l'ordre de quelques milligrammes par litre). Dans de nombreuses eaux souterraines et de surface, on observe aujourd'hui une augmentation de la concentration en nitrates d'origine diffuse (entraînement des nitrates provenant des engrais minéraux ou organiques non utilisés par les plantes) ou ponctuelle (rejets d'eaux usées domestiques, agricoles ou industrielles). L'enrichissement progressif des eaux en nitrates peut conduire à compromettre leur utilisation pour la production d'eau potable et conduit, dans certains cas, à des développements importants d'algues. Ce phénomène d'eutrophisation est accentué par la présence de phosphore.