Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités nationales > PCB et consommation de poissons de (...)

PCB et consommation de poissons de rivière

15 février 2012

L’Anses a rendu compte le 19 janvier dernier d’une étude, réalisée dans le cadre du plan national d’actions sur les PCB* en collaboration avec l’InVS, sur l’imprégnation aux PCB* des consommateurs adultes de poissons de rivière, principalement les pêcheurs et les membres de leurs familles. L’Anses a également précisé les recommandations formulées dans son avis du 14 juin 2010 relatif à l’évaluation des bénéfices et des risques de la consommation de poissons, en déterminant une fréquence de consommation maximale de poissons fortement bio-accumulateurs sans risque sur le long terme.

Voir la version originale de l'article
 

Glossaire des mots associés à la page

Polychlorobiphényles (PCB)
Famille de composés organochlorés de synthèse de haut poids moléculaire et de formule chimique C10H(10-n)Cln. Produits industriellement depuis 1930, les polychlorobiphényles, plus connus sous leur sigle PCB, ont fait l'objet de multiples utilisations comme additifs dans les peintures, les encres et les apprêts destinés aux revêtements muraux, puis ont été progressivement interdits. Le devenir des PCB dans l'environnement s'explique par leurs propriétés physico-chimiques : ce sont des composés semi-volatils, lipophiles et persistants. Ils ne présentent pas de caractère de toxicité aiguë. Par contre, l'exposition chronique à de faibles doses peut être à l'origine de divers dysfonctionnements observés chez les animaux de laboratoire.