Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités nationales > Campagne d’information « Cap sur … un (...)

Campagne d’information « Cap sur … un site Ramsar »

24 juillet 2014

L’association Ramsar-France, l’Onema (Office national de l’eau et des milieux aquatiques), la LPO (ligue pour la protection des oiseaux) ainsi que les cinq Pôles-Relais Zones Humides (créés en 2001 pour accompagner les initiatives locales en faveur de la gestion durable des zones humides) ont lancé la campagne d’information « Cap sur … ». Elle vise à faire connaitre la richesse des sites labellisés Ramsar en France. Cette campagne originale a débuté en juillet et permet aux internautes, tous les quinze jours, de partir à la découverte d’un site Ramsar sur le territoire français.

Actuellement, la campagne permet de découvrir les basses vallées angevines, désignées comme site Ramsar le 1er février 1995, et le marais audomarois, désigné comme site Ramsar le 15 septembre 2008. Afin de mettre en lumière d’autres territoires d’exceptions, plusieurs « Cap sur … » apparaîtront sur le site www.zones-humides.eaufrance.fr au cours des prochaines semaines. Ce sera notamment le cas pour le bassin du Drugeon, les salins d’Hyères, le marais du Fiers d’Ars ou encore l’étang des Salines.

Sur le portail national des zones-humides : Découvrir la campagne d’information « Cap sur … »




Sur le site glossaire les mots-clefs sur ce sujet : Zone humide* ; Zone Ramsar* ; Convention de Ramsar
=> www.glossaire.eaufrance.fr

Sur le Portail des documents techniques sur l’eau : Consulter tous les documents produits sur ce thème via la recherche textuelle
=> www.documentation.eaufrance.fr

Voir la version originale de l'article
 

Glossaire des mots associés à la page

Zone humide (ZH)
Zone où l'eau, douce, salée ou saumâtre, est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Les zones humides sont alimentées par le débit du cours d'eau et/ou par les remontées de nappes phréatiques et sont façonnées par l'alternance de hautes eaux et basses eaux. Il s'agit par exemple des ruisseaux, des tourbières, des étangs, des mares, des berges, des prairies inondables, des prés salés, des vasières, des marais côtiers, des estuaires. Ces zones sont des espaces de transition entre la terre et l'eau (ce sont des écotones). La végétation présente a un caractère hygrophile (qui absorbe l'eau) marqué. Comme tous ces types d'espaces particuliers, il présente une forte potentialité biologique (faune et flore spécifique) et ont un rôle de régulation de l'écoulement et d'amélioration de la qualité des eaux. La convention de Ramsar a adopté une optique plus large pour déterminer quelles zones humides peuvent être placées sous son égide. Les zones humides sont « des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l'eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d'eau marine dont la profondeur à marée basse n'excède pas six mètres ».
Zone Ramsar
Zone protégée en application de la convention de Ramsar. Ce traité intergouvernemental, signé le 2 février 1971 à Ramsar (Iran) et ratifié par la France en 1986, est relatif aux zones humides d'importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau.