Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités nationales > Les ressources en eau selon les (...)

Les ressources en eau selon les Français

1er juillet 2014

Le Service de l’Économie, de l’Évaluation et de l’Intégration du Développement Durable (SEEIDD) du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) a publié les résultats d’une enquête sur la perception et la consommation des Français vis-à-vis des ressources en eau. Cette enquête d’opinion, lancée auprès d’un échantillon de 4000 personnes, a eu lieu en 2013. Ce document en restitue les résultats et propose de les découvrir sous un aspect économique. Des compléments méthodologiques sont en outre disponibles à la fin de la publication.

Les principaux résultats montrent que deux tiers des Français considèrent que la qualité des ressources en eau est bonne et trois quarts que la quantité d’eau disponible en France est suffisante pour satisfaire les besoins des ménages et des secteurs agricole, industriel et énergétique. Concernant la consommation, autant de consommateurs d’eau du robinet non filtrée que de consommateurs d’eau en bouteille (40 % chacun) sont recensés. Néanmoins, le document montre que les dépenses engendrées par la crainte de mauvaise qualité de l’eau du robinet du fait des pollutions agricoles approcheraient les 195 millions d’euros par an.

Sur le site du Ministère de l’Ecologie*, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) : Télécharger le document




Sur le site glossaire les mots-clefs sur ce sujet : Gestion de la ressource en eau ; Pollution*
=> www.glossaire.eaufrance.fr

Sur le Portail des documents techniques sur l’eau : Consulter tous les documents produits sur ce thème via la recherche textuelle
=> www.documentation.eaufrance.fr

Voir la version originale de l'article
 

Glossaire des mots associés à la page

Ecologie

Science des interactions entre les organismes vivants (l'homme y compris) et le milieu, et des organismes vivants entre eux.

Pollution
Détérioration de l'environnement par des substances chimiques, physiques ou organiques qui ne peuvent pas (ou ne peuvent plus) être éliminées naturellement par l'écosystème. La pollution a pour origine principale l'activité humaine. Elle résulte soit de l'introduction dans le milieu d'une substance artificielle non dégradable, soit du dépassement du seuil toléré par le milieu. Une pollution est susceptible de contribuer ou de causer : un danger pour la santé des hommes, des détériorations des ressources biologiques, des écosystèmes ou des biens matériels, une entrave à un usage légitime de l'environnement. Un adjectif est souvent associé au terme « pollution » ; ainsi on parle de : pollution historique, pollution nouvelle, pollution résiduelle, pollution chronique, pollution diffuse, pollution dispersée, pollution ponctuelle, pollution accidentelle, pollution toxique, etc.