Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités nationales > Qualité des eaux de baignade en (...)

Qualité des eaux de baignade en Nord-Pas-de-Calais et Picardie

12 juin 2014

Le mardi 10 juin 2014 à Wimereux (62) était organisée une conférence de presse sur la qualité des eaux de baignade en régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie par les Agences Régionales de Santé concernées et par l’Agence de l’Eau Artois-Picardie. Elle a été l’occasion de faire le point sur la première année de l’application de la nouvelle directive européenne de 2006 sur la gestion et la qualité des eaux de baignade, sur leur palmarès 2014, sur le succès de la politique de reconquête des eaux de baignade de Wimereux ainsi que sur les baignades artificielles.

Avec 273 km de côtes et 42 plages (plus 6 en eaux douces) ouvertes à la baignade, le littoral en régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie est un espace diversifié et très convoité. Il est devenu un véritable enjeu touristique, économique et écologique. Les Agences Régionales de Santé et l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, qui œuvrent ensemble pour améliorer et maintenir une bonne qualité sur le littoral, ont mis à disposition une carte sur la qualité des eaux de baignade et sur le classement des plages (analyses réalisées entre 2010 et 2013) : 21 sont jugées de qualité excellente, 20 de bonne qualité, 4 de qualité suffisante et 3 de qualité insuffisante.

Sur le site de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie : Accéder à l’ensemble du dossier de presse




Sur le site glossaire les mots-clefs sur ce sujet : Eaux de baignade* ; Directive* Baignade* ; Objectif de qualité
=> www.glossaire.eaufrance.fr

Sur le Portail des documents techniques sur l’eau : Consulter tous les documents produits sur ce thème via la recherche textuelle
=> www.documentation.eaufrance.fr

Voir la version originale de l'article
 

Glossaire des mots associés à la page

Baignade
Action d'aller se baigner, c'est-à-dire de s'immerger dans l'eau, même sans y nager. Les « zones de baignade » sont surveillées par les Directions départementales chargées de la santé publique. En droit communautaire (et français), elles sont considérées comme « eaux de baignade ».
Directive
Acte juridique adressé aux Etats membres qui fixe des objectifs sans prescrire par quels moyens ces objectifs doivent être atteints. Les Etats destinataires ont donc une obligation quant au résultat mais sont laissés libres quant aux moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. A l'initiative de la Commission, la cour de justice des communautés européennes peut sanctionner les Etats qui ne respecteraient pas leurs obligations.
Eaux de baignade
Eaux de surface terrestres ou parties de celles-ci (zone d'un plan d'eau,...), courantes ou stagnantes, et eaux marines, dans lesquelles la baignade est expressément autorisée par les autorités compétentes dans la mesure où elles satisfont à des normes européennes, et n'est pas interdite et habituellement pratiquée par un nombre important de baigneurs.