Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités nationales > Connaissance sur les eaux souterraines

Connaissance sur les eaux souterraines du bassin Rhône-Méditerranée Corse

11 octobre 2013

L’agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse investit depuis 10 ans (3,5 M€) dans la recherche et l’acquisition de connaissances autour des eaux souterraines dans la gestion des milieux aquatiques. Lors de la 4ème journée « eau et connaissance » qui a eu lieu à Lyon le 1er octobre 2013, elle a présenté un panorama des derniers travaux de recherche effectués devant plus de 200 spécialistes de l’eau et des rivières, mais également des représentants des collectivités et de l’Etat.

Les travaux ont permis la découverte de nouvelles ressources jusqu’ici inutilisées pour sécuriser l’alimentation en eau potable de certaines grandes agglomérations du sud de la France. Les résultats montrent également qu’il est nécessaire de se pencher sur la protection des eaux contre les pollutions diffuses pour protéger les captages d’eau potable et ménager les réserves stratégiques pour l’avenir en contrôlant l’urbanisation. Ces constats se traduiront en mesures concrètes à prendre en compte pour les prochains SAGE* (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) en Corse ou en Rhône-Méditerranée, prévus pour 2016-2021.

Sur le site de l’agence de l’eau RMC : Télécharger le communiqué de presse et les présentations des interventions


Sur le site glossaire les mots-clefs sur ce sujet : Eaux souterraines* ; Alimentation en Eau Potable* ; Pollution* diffuse ; SAGE*

Sur le Portail des documents techniques sur l’eau : Consulter tous les documents produits sur ce bassin via la recherche cartographique
=> www.documentation.eaufrance.fr

Voir la version originale de l'article
 

Glossaire des mots associés à la page

Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE)

Institué pour un sous-bassin, un groupement de sous-bassins correspondant à une unité hydrographique cohérente ou un système aquifère, le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) fixe les objectifs généraux et les dispositions permettant de satisfaire au principe de gestion équilibrée et durable de la ressource en eau ainsi que de préservation des milieux aquatiques et de protection du patrimoine piscicole. Il doit être compatible avec le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), ou rendu compatible dans un délai de trois ans suivant la mise à jour du SDAGE. Il est établi par une commission locale de l'eau (CLE) et est approuvé par le préfet. Le SAGE comporte un plan d'aménagement et de gestion durable ; de la ressource en eau et des milieux aquatiques (PAGD - avec lequel les décisions administratives dans le domaine de l'eau doivent être compatibles ou rendues compatibles) ainsi qu'un règlement (opposable, comme ses documents cartographiques associés, à toute personne publique ou privée pour l'exécution de toute installation, ouvrage, travaux ou activité mentionnés à l'article L. 214-2 du code de l'environnement). Les schémas de cohérence territoriale (SCOT), les plans locaux d'urbanisme (PLU) et les cartes communales doivent être compatibles, ou rendus compatibles dans un délai de trois ans, avec les objectifs de protection définis par le SAGE.

Alimentation en Eau Potable (AEP)

Ensemble des équipements, des services et des actions qui permettent, en partant d'une eau brute, de produire une eau conforme aux normes de potabilité en vigueur, distribuée ensuite aux consommateurs. On considère 5 étapes distinctes dans cette alimentation : prélèvements, captages, traitement pour potabiliser l'eau, adduction (transport et stockage), et distribution au consommateur.

Eaux souterraines
Toutes les eaux se trouvant sous la surface du sol en contact direct avec le sol ou le sous-sol et qui transitent plus ou moins rapidement (jour, mois, année, siècle, millénaire) dans les fissures et les pores du sol en milieu saturé ou non.
Pollution
Détérioration de l'environnement par des substances chimiques, physiques ou organiques qui ne peuvent pas (ou ne peuvent plus) être éliminées naturellement par l'écosystème. La pollution a pour origine principale l'activité humaine. Elle résulte soit de l'introduction dans le milieu d'une substance artificielle non dégradable, soit du dépassement du seuil toléré par le milieu. Une pollution est susceptible de contribuer ou de causer : un danger pour la santé des hommes, des détériorations des ressources biologiques, des écosystèmes ou des biens matériels, une entrave à un usage légitime de l'environnement. Un adjectif est souvent associé au terme « pollution » ; ainsi on parle de : pollution historique, pollution nouvelle, pollution résiduelle, pollution chronique, pollution diffuse, pollution dispersée, pollution ponctuelle, pollution accidentelle, pollution toxique, etc.